Des halfs et des demis !

ParFred GUESDON

Des halfs et des demis !

Dimanche 16 juin se tenaient deux grands rendez-vous à 250 km de distance. Le 70.3 des sables d’Olonne et L/XL de Tours. Les lions étaient représentés sur les deux courses pour deux fois plus de plaisir !

Ironman 70.3 des Sables d’Olonne

Et ça commence dès le samedi avec la course des ironkids. Soen et Inès ont gouté aux joies de la natation en mode longe-cote pour cause de température limite. De l’émotion, des sourires, les lionceaux inaugurent le weekend de bien belle manière.

Les quadras à la plage (trouvez l’intrus)

Aux sables, « les vieux » se sont retrouvés sous un soleil radieux. Chacun dans sa bulle, chacun avec une prépa aboutie et ils étaient pressés de se confronter au mythique label Ironman et son organisation hors-pair.

Après un samedi chargé consacré au dépôt des vélos, derniers réglages, déblocage, retrait des dossards et surtout à un peu de détente sablaise, place à la concentration et une nuit de « repos ». Les François, à qui on ne la fait pas, avaient même pris l’option reconnaissance du parcours natation en bateau, canne à pêche en main.

Le dimanche, les quadras et Benoit se retrouvent avant le départ en rolling-start pour le plus grand confort des félins et autres nageurs de tout poil.

Pan ! (autant de « pans » que de vagues) le départ est donné, la mer est très légèrement agitée. On pose sa nage un peu difficilement mais une fois dans le chenal du Vendée globe, on se croirait à la piscine. Sauf que là ! là il y a du monde qui encourage. Nager avec des supporters, quel pied.

T1 : Les lions sont là. Baptiste donne de la voix, alors on lui rend bien, on sourit jusqu’à choper des crampes aux mandibules.

Le parcours vélo est roulant mais avec un peu de dénivelé quand même. On n’est pas dans la côte du fou mais les côtelettes entament la fraîcheur des cuisses. Heureusement dans les villages traversés, les vendéens envoient de bonnes ondes avec des encouragements soutenus. Un joli parcours à n’en pas douter que certains concurrents termineront plus frais que d’autres. C’est l’antijeu ma pov’ Lucette.

T2, rapide à enchaîner, avec toujours les fidèles supporters au rendez-vous. Ils sont formidables !

Le début du semi est moins tendre par contre. Quoi que… avec 300m dans le sable, c’est tendre, trop tendre sous les pieds. Le reste du parcours est fort sympathique, en ville, avec des hordes de spectateurs qui donnent de la voix (mais pas autant que lions). On leur rend tout ce qu’on peut. On donne tout. C’est bientôt la fin. L’attitude ! Même si c’est dur, même s’il fait chaud, même si les jambes disent stop on ne lâche pas ! Les ravitos sont bien utiles, on pousse jusqu’au suivant puis on aperçois les têtes connues sur le chemin, puis le ravito suivant. Même Cyril Viennot est là pour nous motiver ! Un tour, puis un autre, puis la moitié d’un tour et enfin on la voit, on la sent cette finish line qui nous tend les bras. Alors on accélère, enfin on essaie. Et la voilà ! Finish line ! Les lions des sables ont étrenné le premier Ironman 70.3 des Sables d’Olonne. Quel plaisir, place à la récup aromatisée au malt.

Les résultats de l’Ironman 70.3 des Sables d’Olonne :

  • Damien Fruchon : 4h51’08 », 302 (46 GA 40)
  • François Hervé : 4h54’28 », 363 (55 GA 40)
  • Fred Guesdon : 5h02’35 », 532 (46 GA 40)
  • Christophe Métais : 5h13’06 », 736 (72 GA 50)
  • Benoit Tassez : 5h18, 842 (132 GA 35)
  • François Devaluez : 5h19’16 », 859 (129 GA 45)
  • Jérôme Pascreau : 5h25’26 », 1011 (161 GA 40)
  • Olivier Bregeat : 5h48’17 », 1524 (228 GA 40)

Quelques photos

L/XL de Tours’nman

Allez on s’envole à 300 km des Sables d’Olonne pour parler de l’autre événement qui vaut lui aussi le détour ! Ce même jour se tenait la deuxième édition de ces magnifiques XXL et Half organisés à Tours.

Après une natation dans le Cher, le parcours vélo est tout aussi roulant que celui des Sables, et lui aussi a quelques petits pétards. La course à pied se passe sur les rives du Cher, et n’a pas de difficultés particulières. Mais on le sait tous, à partir du format half les organismes souffrent, alors la moindre montée fait 30% au ressenti.

Sur le XXL

Seul Manu était en lice. Quelle belle démonstration ! Il s’offre la 24e place au général pour un temps total de 10h18’55. 

C’est énorme !!!! Bravo Manu et merci de nous avoir fait vibrer jusqu’à ton arrivée.

Sur le Half

Voici les résultats des lions présents sur ce format L. En relais, Marco et sa team terminent 44e en 5:29:07.

Pour les individuels :

  • 85e Pierre TROMAS S4M 20e 4:43:05
  • 88e Olivier LAULERGUE V2M 9e 4:43:50
  • 97e Mathieu TROUVE S3M 18e 4:45:39
  • 133e Yohan BEAUFILS V1M 27e 4:53:42
  • 171e Thomas VITET S2M 25e 4:58:40
  • 207e Pierre OUVRARD V1M 42e 5:02:46
  • 232e Franck BILLY V3M 14e 5:07:22
  • 253e Benjamin BESNAULT S2M 34e 5:10:12
  • 267e Yoann GOURMAUD S3M 42e 5:11:40
  • 290e Franck SCHMITT V3M 20e 5:15:01
  • 296e Guillaume PETIT V1M 57e 5:15:50
  • 373e Sébastien CONSTANTIN V1M 76e 5:22:33
  • 629e Thomas LAFUIE-WSZOLEK S3M 83e 6:00:18

Bravo à tous !

Commentaires Facebook

À propos de l’auteur

Fred GUESDON editor