Trail des Givrés

ParSébastien CONSTANTIN

Trail des Givrés

La 2ème édition du Trail des Givrés avait lieu le samedi 1er Février 2020 au domaine de Givray à Ligugé. Pour la petite histoire, c’était seulement le premier départ car la première édition avait été annulée, à cause d’un avis de tempête, moins de 2h avant l’heure prévue.

La seconde édition n’est pas un long fleuve tranquille non plus. En raison des pluies des derniers jours, l’organisation nous annonce plusieurs changements sur les parcours car les bords du Clain sont impraticables:

  • le 14 km devient 12,5 km,
  • le 8 km devient 9 km,
  • et suivra plus longtemps le parcours du 12,5 km, et sera plus dur que prévu,
  • comme les parcours sont communs, il n’y a plus de départs décalés, il n’y aura qu’un seul coup de pistolet.

Nous sommes donc 250 coureu.r.se.s aligné.e.s au départ, et à nous élancer dans la prairie du domaine de Givray.

Après 500 m nous pénétrons dans les sentiers larges de la forêt domaniale de Ligugé. Ce n’est qu’un épais tapis de feuilles gorgé d’eau. Il n’y a pas encore de boue, mais déjà les pieds sont lourds et mouillés.

Comme annoncé par le speaker, au bout de 3 km, on attaque une monotrace d’1 km. C’est un couloir de végétation dans lequel il est impossible de doubler. Cette fois la boue est présente, c’est une boue argileuse très glissante. Un peu avant d’en sortir, nous avons droit à un beau virage boueux en dévers. Le seul moyen de ne pas être hors-piste est de se maintenir à la corde installée par l’organisation.

Les kilomètres passent, les chaussures s’alourdissent, et les surprises s’enchaînent. Tour à tour nous avons droit à des passages dans l’eau de plusieurs dizaines de mètres, des montées raides face à la pente à la cordes (et zip, il y en a un qui glisse, et deux qui descendent !), des zones de boues argileuses bien glissantes, des descentes techniques dans les pierres. Assurément, après un départ très « course nature », nous sommes sur un trail.

Au 7ème kilomètre, les 2 parcours se séparent. Ils se rejoignent aussitôt après pour le 8 km, mais sur le 12,5 km, nous avons 1 km de plus dans les gambettes. C’est le retour au domaine de Givray, tout le monde fonce vers l’arrivée. À une centaine de mètre de l’arche, le 12,5km plonge à nouveau dans la forêt pour un dernière boucle d’environ 3km. Et c’est la fin d’une belle course, avec un beau parcours de trail de 12,5 km pour 260 m de dénivelé.

Un petit avant/après la course en photos :

Sur le 9 km

  • Sophie Joli – 1h 17m 43s – 103ème – 9ème M0-F

Sur le 12,5 km :

  • Sébastien Constantin – 1h 13m 09s – 67ème – 10ème M1-H
  • Christelle Marquois – 1h 35m 31s – 135ème – 5ème M3-F
Commentaires Facebook

À propos de l’auteur

Sébastien CONSTANTIN editor